Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 05 septembre 2006

Je viens du sud…

                                                                                  medium_steeve_sud.jpgmedium_public_arles.jpg                                                      

Et c’est sur cette chanson de Michel Sardou que je rentre, plus motivé que jamais, d’une petite semaine m’ayant amené du Loir-et-Cher à Avignon en passant par la camargue.

 

Le Loir-et-Cher d’abord pour une petite escale chez notre amie Brigitte qui, de son lieu de villégiature, nous a très gentiment reçus. Puis, nous avons filé vers Avignon où une formation des élus régionaux se tenait dans un hôtel de la ville. L’ambiance était vraiment très bonne, bien meilleure que les années précédentes.

 

Samedi, nous avons visité le palais des papes et le centre-ville. Dans les rues, j’ai pu découvrir la plaque, non sans une certaine émotion,  en la mémoire de Françoise Combier. En 1989, cette jeune femme, militante du FN, avait été sauvagement assassinée en plein cœur de la ville à coups de couteaux par un immigré clandestin qui s’était acharné sur elle. Françoise Combier s’était alors débattue de toutes ses forces, en vain. Ayons une pensée pour elle.

 

Dimanche, nous sommes partis à Saint Martin de Crau, en Camargue. Beaucoup de monde, beaucoup de jeunes. Un enthousiasme, un dynamisme que je n’avais plus vu dans le sud depuis bien longtemps.

 

Sous un soleil torride (plus de 35 degrés) et devant 2 000 personnes, Le Pen s’est lancé dans un discours vérité. Un discours qui dérange. Un discours qui, j’en suis sur, réveillera les Français au cours de cette longue campagne électorale qui s’ouvre aujourd’hui.

 

Steeve Briois

Commentaires

J'ai suivi avec intérêt et grand plaisir le discours de Jean-Marie Le Pen à Saint-Martin de Crau sur LCI.

Une heure d'antenne qui a dû effrayer ses adversaires tant son message était empreint de vérités dérangeantes pour tous les politiciens étant ou ayant été en charge de l'Etat.

En tout cas, j'espère que de nombreux Français feront le déplacement au Bourget les 10 - 11 et 12 novembre où Jean-Marie Le Pen annoncera son programme lors des BBR, car 2007 est une année cruciale pour l'avenir de la France.

Il ne s'agit pas de se tromper une fois de plus. 5 années ont déjà été perdues et le peuple en souffre quotidiennement.

Écrit par : La Patriote | mardi, 05 septembre 2006

Je salue la mémoire du Docteur Grillot. Peu d'hommes, en relation avec le public, ont le courage d'afficher leur appartenance au Front National.

Bon voyage au défenseur de la France et des Français.

Écrit par : Jean-Claude Menin | mardi, 05 septembre 2006

Les commentaires sont fermés.