Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 15 septembre 2006

L’art de mépriser son prochain

medium_steevebriois1.jpgJe dois volontiers vous confier que je suis un peu « soupe au lait ». Déjà au lycée Darchicourt, ce trait de caractère marquait ma personnalité. Tout comme mon inébranlable détermination, mélange de force tranquille et de ténacité permanente. Je n’ai, en revanche, jamais eu de mépris pour mes adversaires. Pourquoi ? Tout simplement parce que je ne voulais pas leur ressembler.

 

Ce qui m’a toujours frappé avec Darchicourt et Dalongeville c’est l’arrogance et la suffisance du pouvoir. Puisqu’ils sont maires, ils sont forcément « intelligents » et nous débiles. Ils ont forcément raison sur tout et nous tort. Ils peuvent violer les lois, bafouer les droits de l’opposition parce qu’ils sont dans la majorité. La fameuse phrase : « Vous avez juridiquement tort parce que vous êtes politiquement minoritaires ». Quel mépris…

 

L’autre fois, en distribuant un tract, je croise un commerçant qui me confie qu'il votera pour moi pour la première fois aux prochaines élections. Je le félicite pour son choix et il me rétorque : « Ma femme et moi, on est admiratif de votre courage. Ca fait dix ans qu’on vous lit, qu’on vous voit par tous les temps, ça force le respect. » Avant de reprendre mon chemin, l’héninois me pose une ultime question : « C’est la perspective de devenir maire qui vous dope ?». Non monsieur, c’est leur mépris…

Commentaires

Lorsque vous serez Maire, vous travaillerez avec le peuple, pour le peuple et non pour vous remplir les poches. Ce qui n'est pas arrivé à Hénin-Beaumont depuis des lustres.

Ce n'est pas un mandat mais des mandats qui vous attendent et les pignoufs de la municipalité le savent bien.

Néanmoins faire preuve de mépris à votre égard, c'est également mépriser les milliers d'Héninois et Beaumontois qui votent pour vous.

Écrit par : La Patriote | vendredi, 15 septembre 2006

Ceux qui méprisent l'homme ne sont pas de grands hommes. (Vauvenargues)

Écrit par : citation | vendredi, 15 septembre 2006

Je pense que vous n'avez plus rien à apprendre du mépris,nous l'apprenons dés notre plus jeune âge à l'école,avec les enseignants.
Comme vous écrivez ’ils sont maires, ils sont forcément « intelligents » et nous débiles,c'est pareille avec les enseignants,ils sont profs,ils sont forcément "intelligents" et nous débiles, monsieur le maire a bien appris sa leçon,le bourrage de crâne a bien marché avec lui vous étes soupe au lait,nous avons un point commun car je le suis aussi et ça ne nous amène pas forcément que des amis car nous détestons l'hypocrisie mais ceux qui nous connaissent bien savent que nous avons "un coeur"et une parole nous tenons toujours nos engagements comme je tiendrai la mienne en votant pour vous!!

Écrit par : cathy | vendredi, 15 septembre 2006

Vous serez également conseiller général, pour surveiller les tentatives de manigences de la racaille politicienne contre les municipalités frontistes.

La France entière vous regarde Mr. Briois, et elle saluera à l'unisson votre victoire en 2008!

Écrit par : Nicolas | vendredi, 15 septembre 2006

Le code d'honneur des guerriers Samuraï

_ Ne jamais sous estimer son adversaire

_ Respecter son ennemi

Tu ferais un bon RONIN Mr BRIOIS ( rires )

En tout cas le PS qui snobe tout le monde .

C'est leur coutume

Il crie " SOCIAL " ensuite les " MINEURS " les "OUVRIERS " ..... au moment des élections ensuite ils les négligent ayant obtenues leur siège politique

RONIN

Écrit par : ronin | samedi, 16 septembre 2006

quel hypocresie de la part de la mairie !

meme a vendin le vieil on vous connais lol. par pure curiosité j ai consulté votre blog que je trouve tres enrichissant toute les verites sont bonnes a dire et c est avec une volonté de defendre vos concitoyens dont vous vous battez continuez ainsi les portes de la mairie vous sont grande ouverte.

Écrit par : un nain connu | lundi, 18 septembre 2006

Les commentaires sont fermés.