Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 21 septembre 2006

Valmy, la République et la Nation

Hier matin, dans ce petit village de la Marne, entre Reims et Verdun, je me suis rendu au lancement de la campagne présidentielle de Jean-Marie Le Pen. Pourquoi Valmy ? Parce que cette bataille historique symbolise qu’il ne peut y avoir de République sans Nation.

 

La République que nous défendons, c'est la République Française, telle que définie par sa Constitution. Celle-ci précise qu'elle est une, indivisible, laïque, démocratique et sociale.

 

Et nous sommes bel et bien républicains. Depuis 30 ans, nous l’avons démontré en nous présentant à toutes les élections de la manière la plus démocratique et la plus pacifique qui soit.

 

Dans toute la France bien sûr et, à Hénin-Beaumont, où nous avons toujours respecté le verdict des urnes, jamais appelé à la violence physique contre nos adversaires. En revanche, les socialo-communistes qui s’autoproclament républicains ne le sont pas. En nous refusant des salles de réunions, en censurant nos écrits, en menaçant physiquement nos manifestations, en limitant nos mandats d’élus, ils ont bafoué toutes les règles républicaines.

 

Il est temps de remettre les pendules à l’heure et d’inverser les rôles. Nous avons été scandaleusement mis hors du champ républicain par nos ennemis politiques qui n’ont reculé devant aucune magouille pour tenter de nous éliminer. Mais les hurlements de loups n’affolent plus le peuple, conscient du mauvais procès qui nous est intenté par ceux-là même qui ont conduit la France dans un précipice de faillite économique et sociale.

 

Quelle belle idée (merci Marine) que de commencer une bataille électorale à Valmy, là où le général Kellermann harangua ses soldats au cri historique de "Vive la Nation !", agitant le panache tricolore de son chapeau, dressé au bout de son épée.

 

Alors oui, vive la nation et vive la République… Française !

 

Steeve Briois

Pour visualiser l'album, cliquez en bas et à droite de la photo

Commentaires

Le président Le Pen, au cours de sa conférence de presse à Reims, a rappellé une célèbre phrase de Goethe. Vibrons d'espoir et, paraphrasant le poète allemand, gageons nous aussi que de ce temps et de ce lieu date une nouvelle époque dans l'histoire de France.

Écrit par : sankukai | jeudi, 21 septembre 2006

J'estime que Jean-Marie Le Pen est le seul leader politique digne de se rendre à Valmy pour lancer une campagne présidentielle.

Lui, qui a toujours défendu avec acharnement les valeurs de la nation et de la République, contrairement à ses adversaires qui les bafouent chaque jour en essayant de nous priver de notre liberté de penser et de s'exprimer.

Oui, aujourd'hui encore la patrie est en danger !

Mais heureusement, le sang ne coulera plus, seul le verdict des urnes sauvera la France.

Écrit par : La Patriote | jeudi, 21 septembre 2006

Les commentaires sont fermés.