Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 octobre 2006

Les questions de Pascal Wallart…

medium_VDN.4.jpgOn ne croyait plus à une réaction de la « Voix du Nord » sur les deux tracts anonymes que Gérard Dalongeville et Olivier Vergnaud avaient conjointement écrits et fait distribuer par des officines municipales, il y a une maintenant une semaine.

 

Un « autant vous le dire » cinglant vient pourtant de tomber ce matin. Et le journaliste de VDN d’insister sur la « médiocre qualité picturale des caricatures (le mot est faible) et le contenu atterrant de fâcheux sous-entendus et d’un pseudo humour empreint de familiarités, (qui) sème depuis quelques jours un sacré malaise à travers la ville.

 

Mais le plus intéressant reste la conclusion du journaliste Wallart en forme de questions ouvertes : « Le débat municipal a-t-il quelque chose à gagner en se plaçant à un si bas et vil niveau ? Et les semeurs de ce mauvais vent peuvent-ils décemment attendre autre chose en retour qu’une vilaine tempête au fond des urnes ? ».

 

Connaissant Wallart, la dernière question n’est pas posée au hasard. Qu’entend-il par « vilaine tempête au fond des urnes » ? Aurait-il des retours, sur le terrain, d’électeurs décidés à tourner la page ?

Commentaires

"vilaine tempête au fond des urnes"

Si Pascal Wallart n'entend pas ce qui se dit dans Hénin, c'est qu'il ne veut pas l'entendre.

Les Héninois en ont assez des méthodes mafieuses des socialistes dont Dalongeville peut se targuer d'être le porte drapeau, et des socialistes en général avec leurs guéguerres intestines.

J'ai la chance de ne pas être socialiste, mais si c'était le cas je me poserais sérieusement des questions, à Hénin nous avons 3 groupes de socialistes, l'un lave plus blanc que l'autre excusez moi rose, 2 sortes de communistes qui comme à l'accoutumée viendront se ranger derrière les socialistes. En fait Hénin est le reflet du trio socialiste actuel, ils se battent entre eux, qui sera le chef, mais les français dans tout ça ?

Si les habitants ne se rendent pas compte que depuis qu'ils ont une commune à gauche leurs conditions de vie se dégradent chaque jour c'est à n'y plus rien comprendre. A contrario ces mêmes habitants se rendent compte que le seul qui n'ait jamais trempé dans les magouilles de la ville et qui les combat c'est bien STEEVE BRIOIS.

Comme disait un intervenant il y a quelques jours le vote Front National n'est pas un vote de désespoir mais bel et bien un vote d'espoir.

Monsieur Wallart devrait traduire "vilaine tempête au fond des urnes" par "un vent d'espoir va souffler dans les urnes" !

Écrit par : Bleu blanc rouge | vendredi, 27 octobre 2006

PAS GONFLES !!!

Site du PC (J'ai fait un copié collé) : "Pas de chance, les journalistes de La Voix du Nord ont vérifié et il n'y a pas plus de pourvoi en cassation que de beurre en branche. Gérard Dalongeville vient d'être pris en flagrant délit de mensonge..."

C'est la "Voix du Nord" qui le dit : Faut le croire, c'est vrai, c'est du vérifié…100 pour 100 pur beurre. En plus relayé par le PC, alors la ! On peut même plus en douter ! Qui oserait ?

Seulement Mr NOEL vous êtes en retard de deux guerres, si je puis me permettre :
Mr Briois, dans son blog annonçait le 27 septembre 2006 et nous sommes quand même le 27 Octobre 2007 …. Tiens pile un mois et 1 jour ! Quelle rapidité ! Si ça continue comme ça dans votre journal adoré vous aurez les nouvelles fraîches d'il y a deux mois ! Au mieux ! J'espère qu'on ne va pas lui donner la médaille du meilleur journaliste à Mr WALLART ? Décidément dans ce département nous sommes maudits : Nous avons a la fois l'élu le plus rapide de France et je journaliste le plus lent. Juste équilibre me direz vous ?

(J'ai fait un copié collé…. oui encore)

"Le greffe de la cour administrative d’appel et le greffe du conseil d’état ont confirmé, par téléphone hier, que le maire d’Hénin-Beaumont n’avait formé ni appel (devant la cour administrative d’appel qui, de toute façons était incompétente) ni pourvoi devant le conseil d’état.
La cour administrative d’appel et le conseil d’état ont également confirmé que les délais de contestation étaient dépassés, dans cette affaire, depuis longtemps.
Dalongeville a donc délibérément menti."

Mais je vous prie de m'excuser cher Mr NOEL, il est vrai que ce n'était ni la Voix du Nord, ni vous qui l'aviez annoncé!

Les lecteurs apprécieront et jugeront !


Après les tracts injurieux envers eux….

Site du PS (euh !!! PS 2 ou PS 3 ?) (J'ai fait un copié collé…. oui encore et encore…. Je persiste) : "… il est évident que la stratégie choisie par l’équipe de Dalongeville était mauvaise."
Si Mr Boquillon appelle ça une gifle, une opposition, pour moi c'est une gentille caresse.
Ce que Mr Briois appelle du cirage de pompe avec juste raison.
Faut pas être trop virulent….on pourrait essayer de nous faire fermer notre blog aussi.

Écrit par : christian | vendredi, 27 octobre 2006

Les commentaires sont fermés.