Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 08 novembre 2006

Les marchands d’illusion

medium_facon-dalongeville.4.jpgIls ont l’art de prendre les citoyens pour des imbéciles, Facon et Dalongeville. Prenons le projet Saint  Henriette par exemple. C’était le nirvana, le projet du siècle, on allait voir ce qu’on allait voir !

Et on a vu que les travaux qui devaient débuter très rapidement n’ont même pas commencé. Alors, lorsqu’on lit dans la Voix du Nord que les investisseurs retirent leurs billes, on n'est pas vraiment surpris.

Il n’y a que les gogos, les éternels cocus pour croire encore à des bonimenteurs comme Facon et Dalongeville. Comme d’hab, le duo infernal de la maffia socialiste a vendu la peau de l’ours avant de l’avoir tué ! Tout cela est de l'électoralisme pur et simple, de la démagogie ! Le tout dans une totale opacité puisque le projet n’a même pas été présenté en conseil municipal, les élus issus du suffrage universel direct (contrairement à ceux de l’agglo) ne sont pas du tout au courant du projet. Alors lorsqu’on lit que Jean Urbaniak déclare : « on a peut-être trop communiqué », on lui rétorque : « pas avec les élus en tout cas ».

Reste que les socialistes et les communistes sont mouillés dans cette affaire. Qu’importe, même si les investisseurs se sont tirés (lorsqu’ils ont su la réputation du maire d’Hénin, on les comprend), Rémy Julienne affirme que le projet va être encore plus grand avec de nouveaux investisseurs. Ben voyons, CQFD !

Commentaires

ça ressemble à de la comédie Béthunoise ( ville jumelle en bétises du PS à Hénin Beaumont )

des coups d annonces , du marchand de rêves.

Mais énormément de deception de la part des citoyens.

car ils paient des factures pour du vent !!!!!!!!!


REMARQUE :
bien souvent les entreprises des maires du PS ne sont pas Française pour les gros travaux

Mais le Français il paient.


RONIN

Écrit par : ronin | mercredi, 08 novembre 2006

Remy Julienne...le cascadeur ?

Écrit par : sankukai | mercredi, 08 novembre 2006

Ca fait rêver les gens, ça ne coûte pas cher, et chacun sait qu'un rêve s'oublie généralement après le réveil...
Tant qu'il y aura des... doit-on dire imbéciles, naïfs je ne sais même plus quels termes utiliser pour décrire les personnes qui s'apprêtent à revoter pour eux, des Facons, des Dalongevilles auraient torts de se priver et surtout torts de ne pas leur faire payer encore plus d'impôts puisqu'ils continuent de les écouter ou alors font semblant de rouspéter mais le jour venu redonneront leur vote.

Quand veut du changement on change sa façon de voter, si c'est pour revoter pour le même groupe ça ne sert à rien, autant rester chez soi comme un mouton en attendant d'être sacrifié sur l'autel des impôts...

Maintenant pour ceux qui en ont assez et qui veulent retrouver un pays et une commune dignes de valeurs il n'y a qu'une solution le vote Front National !
Avant que certaines personnes nous critiquent sans même connaître notre programme qu'elles s'informent sur celui-ci, ça leur évitera de dire des bétises ou répéter des phrases toutes faites qui les ridiculisent et montrent leur stupidité !

Écrit par : Bleu blanc rouge | mercredi, 08 novembre 2006

Oui vénérable Sankukai, c'est le cascadeur.

Écrit par : Sakura | mercredi, 08 novembre 2006

C'est certain, Dalongeville et Facon sont des spécialistes de l'illusion et du mensonge.

Etablir un projet sur papier, c'est bien joli, mais encore faut-il avoir la compétence et la volonté pour le mettre à exécution.

Et dire que les deux compères se glorifiaient déjà du nombre d'emplois qui serait créé grâce au projet Sainte-Henriette. Encore une illusion ! Car tel que c'est parti, les chômeurs devront malheureusement prendre leur mal en patience dans les bureaux de l'ANPE.

Écrit par : La Patriote | mercredi, 08 novembre 2006

Les commentaires sont fermés.