Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 19 novembre 2006

Les médias aux ordres : la preuve !

medium_classemtn_jt_le_pen.jpgTélérama publie son baromètre annuel “Les Français et la télévision”, avec, à sept mois des élections, un gros plan sur le traitement de la politique. Une chose est très claire dans ce baromètre: la télévision, via notamment ses journaux de 20h00, favorise massivement ses "deux chouchous" : Sarkozy et Royal.
Voici les chiffres de l'INA du nombre de passages dans les JT du soir des grandes chaînes de télévision entre janvier et août 2006.

 

Ainsi donc Jean-Marie Le Pen, plusieurs fois candidat à la présidentielle et président d'un parti recueillant régulièrement 15% des suffrages, est 4 fois moins présent que la communiste Marie-Georges Buffet dont le parti n'a recueilli que 3% lors des présidentielles de 2002. Or comme le constate Olivier Milot, "la visibilité médiatique constitue le meilleur gage d’un traitement de faveur à la télévision." Pour Jean-Louis Missika, consultant et auteur de La Fin de la télévision, "la visibilité fait la notoriété, la notoriété fait la présence à l’esprit et la présence à l’esprit fait l’adhésion. C’est un raisonnement publicitaire classique." Il ne faut pas chercher d'autres explications à la popularité des deux candidats Sarkozy et Royal.

Commentaires

La télévision , nous transmet de la TV réalitée ( loftstory , nouvelle star , staracademy ......).

Alors elle nous fait de la TV politico réalitée .

On vote aussi par SMS 1,35 euro/mn + frais de l'appel ???

De nos jours on ne regarde plus si le programme d'un individu est bon pour l'avenir et la remise à flots de la France

de nos jours on regarde si ça passe bien à la TV même si l'invité dit des conneries : C'est l'audimat qui compte.

Ensuite , il y a les copains , coquins journalistes .

Mitterand du PS avait à sa solde pas mal de journalistes qui lui permettaient de mettre sa pub partout afin d'être élu.

Mais la France dans tout ça ?????Elle est bien réelle et non pas télévisuelle .

RONIN

Écrit par : ronin | dimanche, 19 novembre 2006

La vérité fait peur aux UMPS, cette vérité qui est la conséquence de leur incompétence et nous avons un Jean Marie Le Pen qui veut dire cette vérité aux français, alors bien sûr la seule façon de ne pas informer nos concitoyens est de limiter les passages de Monsieur Le Pen aux infos.

De même que ces mêmes partis politiques (UMPS) qui entretiennent leurs militants, sympathisants... dans l'ignorance du programme du Front National ou pire encore leur laissant croire toutes les inepties possibles et imaginables à son sujet.

A votre place mesdames et messieurs les UMPS je ne serais pas fier de tromper les français comme vous le faîtes.

Méfiez vous car malgré votre travail acharné de désinformation les français se réveillent et vous risquez d'avoir des surprises dans les urnes.

Vive le Front National le seul mouvement qui s'occupe de la préoccupation des français et ose leur révéler l'état dans lequel se trouve notre pays, à l'inverse de vous qui les endormez dans un bonheur virtuel !!!

Écrit par : Bleu blanc rouge | dimanche, 19 novembre 2006

Les médias, pros de l'intox, se mettent au garde-à-vous devant l'UMPS et font preuve d'une partialité digne des régimes dictatoriaux. Ils soutiennent cette droite et cette gauche, responsables du déclin de la France et de l'insécurité grandissante.

Sarkozy et Royal :
- Partisans de l' Euro qui a entraîné la chute vertigineuse du pouvoir d'achat.
- Partisans de la mondialisation qui conduit les entreprises à quitter la France avec pour conséquence des pertes d'emploi.
- Partisans du "OUI" à la Constitution Européenne.
- Partisans de l'abandon des valeurs, de la culture, des traditions françaises.

Il est temps de donner un grand coup de balai dans ce monde politico-médiatique.

LE PEN, vite… Très vite !

Écrit par : La Patriote | dimanche, 19 novembre 2006

C'est incroyable comme les cocos vivent toujours dans le passé, et c'est parce qu'ils vivent dans le passé, parce qu'ils ne savent pas évoluer en fonction des événements qu'ils sont devenus la lanterne rouge de la France et de l'europe. Savoir se remettre en question est une forme d'intelligence, eux qui se prennent pour la référence politique, qu'ils arrêtent de se prendre pour des intellectuels pour devenir un peu plus pratique, ils se rendront peut-être compte que presque tous leurs électeurs se sauvent de leur parti !

Écrit par : Danièle | dimanche, 19 novembre 2006

Les commentaires sont fermés.