Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 10 novembre 2006

Dalongeville débouté, Briois conforté !

medium_caricature_dalongeville_briois.jpgLe tribunal de grande instance de Béthune vient de rendre son ordonnance concernant la demande du maire d’Hénin-Beaumont visant à interdire le blog de Steeve Briois.

Non seulement le juge déboute purement et simplement Gérard Dalongeville mais, en plus, il déclare nulle la citation que le maire a délivrée à l’encontre du conseiller municipal d’opposition.

Selon la justice, le référé de monsieur Dalongeville ne respecte pas les dispositions de la loi du 29 juillet 1881 sur le droit de la presse. En clair, Dalongeville a violé les règles les plus élémentaires du droit civil et du droit pénal. Cette incompétence crasse en matière juridique n’est pas une nouveauté, Dalongeville en est maintenant à son septième procès perdu contre Steeve Briois !

En effet, le maire de la ville avait, avec l’argent des contribuables, intenté 3 procès en diffamation contre Steeve Briois. Dalongeville a perdu ses 3 procès en première instance à Béthune et devant la cour d’appel de Douai. Ce harcèlement judiciaire a coûté près de 100 000 francs aux Héninois et Beaumontois.

A trois reprises Dalongeville a également perdu devant le tribunal administratif de Lille qui a annulé plusieurs décisions municipales pour violation des droits de Steeve Briois.

En outre, la juridiction administrative a condamné, de manière définitive, le maire à payer la somme de 10 000 euros pour avoir refusé de fournir des pièces comptables à Steeve Briois.

Aujourd’hui, la justice refuse d’instaurer la pensée unique à Hénin-Beaumont. La censure municipale ne passera pas !

Actuellement au Bourget pour la convention présidentielle, nous venons d’informer Steeve Briois, par téléphone, de la décision de justice.

C’est avec une certaine émotion qu’il a laissé éclater sa joie : « Cette décision fera jurisprudence, c’est une grande journée pour la démocratie, pour la liberté, pour le droit à s’opposer contre les dictateurs de tout poil. Maintenant, Gérard Dalongeville doit arrêter ce harcèlement judiciaire effectué avec l’argent des honnêtes gens, de ceux qui travaillent, de ceux qui arrivent difficilement à joindre les deux bouts. S’il continue, nous allons, nous aussi, l’attaquer devant les tribunaux pour ses propos en conseil. Et comme nos conseillers juridiques semblent plus compétents que les siens, je vous laisse imaginer la suite. »

Avant de raccrocher, Steeve Briois a tenu à vous dire ceci : « Dites bien aux fidèles de mon blog, à ceux qui nous lisent chaque jour, que c’est pour eux que je me bats, que c’est pour eux que j’accepte de prendre des coups,  pour que la vérité triomphe contre les magouilles et les menteurs ».

Belle conclusion !

Commentaires

Encore un procès perdu pour Dalongeville, encore de l'argent des Héninois et des Beaumontois parti en fumée.

Super menteur est vraiment lamentable. Un Maire, digne de ce nom, se doit de réfléchir avant d'agir !

Que va-t-il trouver maintenant pour continuer à encombrer les tribunaux inutilement ?

Pauvre ville ! Adieu la dictature et vive la démocratie en 2008 avec Steeve Briois.

Écrit par : La Patriote | vendredi, 10 novembre 2006

M'en doutait !!!
Super !!!
Magnifique !!!
Félicitations Mr BRIOIS
La Fontaine a écrit : Le roseau plie mais ne rompt pas......
Il pensait deja a vous peut etre .....non ?
On va pouvoir continuer à déboulonner DG de son piedestal.
Et surtout nous occuper de ce qui nous concerne le plus.... Notre programme pour Henin Beaumont et ses citoyens

Écrit par : Un passant qui passe | vendredi, 10 novembre 2006

STEVE BRAVO FELICITATIONS POUR LE PROCES VN VICTOR

Écrit par : vn victor | vendredi, 10 novembre 2006

Et un de plus!Je suis passé vite fait au local prendre un peu de doc pour un citoyen qui s'intéresse à notre cause et souhaite vous rencontrer à la permanence.

Je souhaite un bon courage à tous les membres de notre section ainsi qu'aux DPS.De tout coeur avec vous (malheureusement je suis absent cause professionnelle)
Alors bisous, et à lundi

Écrit par : papystar | vendredi, 10 novembre 2006

Bravo Steve
Manquerait plus que ça que l'on puisse interdire un blog de l'opposition juste par ce que cela fait "mouche" et que la vérité soit dite tout simplement...
Cela en devient même comique !
Bravo encore et tu as tout mon soutien !
Estella

Écrit par : Estella | vendredi, 10 novembre 2006

Alors est-ce que maintenant Dalongeville va enfin nous laisser travailler en paix !

Les tribunaux sont assez encombrés, les juges doivent sans doute en avoir plus qu'assez de perdre leur temps pour ces caprices dalongevilliens, et nous nous avons un programme à terminer de réaliser pour le bien de nos concitoyens.

Félicitations Monsieur Briois ainsi qu'à vos conseillers juridiques.

Écrit par : Bleu blanc rouge | vendredi, 10 novembre 2006

On vient d'apprendre la nouvelle, félicitations à Steeve Briois !


Des jeunes d'Hénin

Écrit par : Jeunes d'Hénin | vendredi, 10 novembre 2006

Gérard, vous êtes le maillon faible....

Écrit par : Laurence | vendredi, 10 novembre 2006

on ne fermera jamais notre bog

mickael

Écrit par : mickael | lundi, 13 novembre 2006

Je ne suis pas héninois mais j'avoue suivre avec plaisir vos démélés avec la mairie.

Félicitations et continuez !

Vous seriez surpris de voir le nombre de gens qui suivent (du coin de l'oeil ou de manière plus prononcée votre parcours).

Salutations,

Écrit par : Léon | mercredi, 15 novembre 2006

Bravo!

Steeve Briois, c'est un peu comme canard WC : il nettoie les saletés les plus incrustées et enlève les mauvaises odeurs. Encore une victoire de canard!

Écrit par : Nicolas | jeudi, 16 novembre 2006

Vu qu'on est dans les pubs, vous souvenez vous de celle de Canada dry :
La couleur de l'alcool, le goût de l'alcool, mais ce n'est pas de l'alcool...

On peut l'appliquer à Dalongeville :
Ca veut ressembler à un chef, ça veut l'autorité d'un chef, mais ce n'est pas un chef...

Écrit par : Publicité | vendredi, 17 novembre 2006

Les commentaires sont fermés.