Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 22 novembre 2006

Le retour des pastèques

medium_pasteques.jpgLes Verts d’Hénin-Beaumont me font penser à un escargot. Je n’ai jamais vu des gens aussi lents et aussi inefficaces. Depuis maintenant 4 ans qu’ils ont quitté leur gourou Dalongeville, ils n’ont jamais été sur le terrain, passant leurs journées à se planter des couteaux dans le dos, à se battre dans la cabine téléphonique.

L’arrivée puis le départ d’Alain Alpern a tourné au vinaigre. On allait voir ce qu’on allait voir et, finalement, on a vu une équipe de gamins donnant une image déplorable de la démocratie, se chamaillant pour des places.

Au tout début de son entrée dans l’opposition, je respectais Jean-Marc Bureau pour avoir su quitter le gourou et les indemnités qui vont avec. Puis, très vite, je me suis rendu compte des limites du personnage. Imprégné par le dogmatisme et le sectarisme des « Verts », Bureau est, d’abord, un militant gauchiste. L’ancien chauffeur du plus grand corrompu de la région (Noël Josephe) est comme tous les militants de son parti : Vert à l’extérieur, rouge (ou rose selon les sections) à l’intérieur ! L’écologie, ils s’en moquent. Lorsque des arbres ont été arrachés en plein centre-ville, Bureau et ses amis sont restés muets. Reste que leur hypothétique présence viendra diviser, plus encore, la gauche (même s’ils fusionneront avec le PC dès le premier tour puisqu’ils sont sur la même ligne politique).

Dans leurs blogs, les verts tombent le masque. Jean-Marie Lemoine (enseignement évidemment), extrémiste de gauche notoire, indique que son principal combat est la lutte contre le FN. Les Héninois et Beaumontois apprécieront. Au soir du premier tour, ils appelleront à voter Dalongeville contre Briois. Voilà pourquoi voter pour les « Verts » est complètement inutile. Un sentiment partagé par les électeurs d’Hénin-Beaumont puisque Jean-Marc Bureau a réalisé, lors des dernières cantonales d’Hénin-Montigny, 4% des voix !

Commentaires

Les verts sont des personnages dont l'écologie n'est en rien la préoccupation.

On le voit avec Mamère le démago .Voynet qui refuse qui n'a rien fait de concret pour l'écologie .

Leur devoir est de rabattre leur voix vers le PS

" vert autour ,rose à l'intérieur " : des pastèques

RONIN

Écrit par : ronin | mercredi, 22 novembre 2006

Ne nous faisons pas d'illusion la gauche toute entière (socialistes, communistes, écologistes...) n'a de cesse que d'abattre le Front National, le seul programme qu'ils respectent et même à croire qu'ils n'ont rien d'autre à proposer...

Monsieur Briois comme Monsieur Le Pen au plan national dénoncent les magouilles, rappelent les anciennes alliances, et surtout prévoient (ce qui est la base d'un homme politique - gouverner c'est prévoir-), automatiquement ils ne peuvent ni être aimés ni même appréciés.

De quoi se mêle-t-il ce Briois, ça fait des années voire des décennies que la gauche fait sa cuisine interne et lui voudrait venir dénoncer ce qu'ils ont "acquis" depuis tant de temps sans que personne ne se révolte. Et maintenant il ose faire perdre le temps et la façade de cette gauche !

Définition de la cuisine interne de la gauche :

Se disputer les uns avec les autres, les uns lavant plus rose ou rouge ou vert que les autres, et à la dernière minute : Diantre nous allons perdre notre place si nous ne nous réunissons pas, vite tous ensemble, on va pondre 2 ou 3 promesses électorales qu'on ne tiendra pas comme à notre habitude, on change nos pions de place, on va flatter un coup notre base, un petit entretien de la peur de l'arrivée possible du Front National et c'est reparti comme en 14...

Les Héninois en ont marre de ces parachutés de quels bords soient-ils, ils se reveillent et veulent des gens de leur commune, des personnes qui sont sur le terrain qui les écoutent, qu'ils peuvent rencontrer tout de suite, d'ailleurs on le voit la permanence de Steeve Briois ne désemplie plus le mardi et le vendredi et les autres jours servent aux rendez-vous.

Les Héninois en ont assez de ces grandes promesses des UMPS, ils veulent du concret, ils s'en moquent de voir 2 ou 3 hommes politiques devant leurs entreprises quand elles sont en passe de fermer, ils veulent des personnes à un plus haut niveau qui se battent pour garder les entreprises en France. Au pays des promesses on meurt de faim, et c'est ce qui leur arrive aujourd'hui.

A ces Héninois, il reste un vote d'espoir, Steeve Briois pour un réel changement.

Écrit par : Bleu blanc rouge | mercredi, 22 novembre 2006

Mamère le démago on se demande ce qu'il fait dans l'écologie mais en tous cas ce n'est pas de s'occuper de garder le travail et les entreprises en France !!!!

Écrit par : François | mercredi, 22 novembre 2006

si steeve brois devenait maire, notre ville serait beaucoup mieux organisée vn victor

Écrit par : vn victor | mercredi, 22 novembre 2006

C'est pas gentil pour les escargots... Avec un bon beurre à l'ail, c'est excellent !

Écrit par : Laurent | mercredi, 22 novembre 2006

Lors des conseils municipaux, Jean-Marc Bureau a été insulté à plusieurs reprises par Dalongeville. Le maire indigne n'hésitant pas à le définir comme étant bon à enfermer en hôpital spychiatrique.

Si après cela, il rejoint une liste qui appelle à voter Dalongeville, selon moi, c'est qu'il n'a ni fierté, ni honneur.

Écrit par : La Patriote | mercredi, 22 novembre 2006

L'ecologie est pourant quelque chose de très important
c'est dommage que nous ne fassions pas également plus de propositions pour responsabiliser à notre échelle ceux qui n'ont pas encore pris la mesure de l'importance de notre environnement.

Sinon je pense qu'en dehors de Nicolas Hulot ceux qui défendent l'ecologie ne sont pas trop crédible.

Je dirais même que le paradoxe c'est que ce sont dans les partis écologistes que l'on trouve le moins d'écologistes

Écrit par : francais moyen | mercredi, 22 novembre 2006

Il fallait oser l'écrire surtout pour un vert. Jean Marc Bureau l'a fait sur son blog :

"Hénin-Beaumont, notre ville, traverse une période très difficile et son avenir ne s'annonce pas rose"

Quelle excellente blague !!!!!!
Je crois que des moments forts de lecture nous attendent.
Bienvenue à Jean Marc Bureau dans le monde des blogs....

Écrit par : La minute du comique | jeudi, 23 novembre 2006

J en ai une autre de marrante sur les VERTS élus au conseil régional :

Après des années de reception dans notre boîte à lettres du journal de la région EMBALLE DANS DU PLASTIQUE !!!

Pourquoi nos faux écolos ( vert autour et rose à l'intérieur ) n'ont ils pas manifesté des interrogations envers notre président régional PERCHERON PS .????

Pour endiguer cette pollution ménagère

Mystère ??? c est vote PS et tais toi la devise à gauche plurielle

RONIN

Écrit par : ronin | jeudi, 23 novembre 2006

A Ronin
Ils sont écolos pour les autres pas pour eux, mais ça fait bien de donner des leçons aux autres.
Une chose me révolte, c'est quand on envoie des gosses des écoles nettoyer la m... des autres...

Écrit par : Monique | jeudi, 23 novembre 2006

Les commentaires sont fermés.